Vue du site archéologique.

Le Musée

Ce musée de site est installé sur la colline de Cimiez, ancienne cité antique de Cemenelum, capitale du territoire des Alpes Maritimes. Ce site archéologique majeur présente les vestiges de trois ensembles thermaux complets (Ier au IIIe siècle), des rues, un quartier d’habitation avec ses boutiques, ainsi qu’un amphithéâtre. S’y trouve également un ensemble paléochrétien constitué d’une cathédrale et d’un baptistère correspondant à une dernière manifestation de la vie urbaine à Cemenelum (à partir du Ve siècle).

Plan du musée
Plan du musée d’Archéologie de Nice / Cimiez.
Crédit : Musée d’Archéologie de Nice / Cimiez.
Une des pièces du musée
Le musée d’Archéologie de Nice / Cimiez
présente de nombreuses pièces archéologiques issues du site de Cemenelum.
Crédit : Musée d’Archéologie de Nice / Cimiez.

Le musée, inauguré en janvier 1989, succède au premier musée de site créé en 1960 dans la villa des Arènes, actuel musée Matisse.

Les collections concernent les âges des métaux, l’Antiquité et se développent jusqu’au haut Moyen Age. Elles concernent la vie de Cemenelum et de la province des Alpes maritimae, à travers les nombreux objets découverts lors des fouilles archéologiques de 1950 à 1969 dans le site acquis par la municipalité niçoise, mais aussi au-delà. En effet, des objets de toute la région ainsi que ceux découverts dans l’épave de la Fourmigue C au large de Golfe-juan, y sont présentés.

Parmi ces objets, il faut citer le masque de Silène, en bronze, très belle pièce du Ier siècle av. J.-C. Toujours en bronze, le faune dansant, trouvé à Cimiez.

Ces pièces et toutes les autres, statues, stèles, sarcophages, statuettes, vases, vaisselle, bijoux, flacons à parfum, épingles, monnaies, fragments de mobilier et autres objets permettent d’évoquer la vie quotidienne des populations, leur organisation sociale, leur cadre administratif et leur spiritualité.

Sculpture d’un faune conservé au musée d’Archéologie de Nice / Cimiez.
Crédit : F. Fernandez.
Vue du site archéologique.
Crédit : Musée d’Archéologie de Nice / Cimiez.